Le Pôle Ressources
Développement Social Local 47

Initié en 2017, le PRDSL 47 a depuis déployé ses propositions en drainant un public de plus en plus large, confortant ainsi l’idée que les professionnels du secteur et les familles concernées ont besoin d’espaces de rencontres et d’échanges décloisonnés, d’apports extérieurs sur les grandes thématiques qui « occupent » et « préoccupent » l’ensemble des acteurs. Le PRDSL 47 est aujourd’hui porteur d’une dynamique territoriale et apporte une traduction concrète et opérationnelle du plan d’action, en répondant aux attentes et aux besoins des professionnels de l’action sociale par la mise en réflexion de leur pratique.

LES ACTIONS DU PRDSL 47 :

Sans titre (2).png

Des conférences consacrés à une thématique spécifique liée au secteur social et médico-social

Retrouvez tous les supports des conférences en cliquant ici

Sans titre (1).png

Des matinales exclusivement dédiées aux directions et cadres intermédiaires. La programmation s’élabore en fonction de l’actualité du secteur mais aussi à partir d’un besoin repéré et propre à un établissement, permettant ainsi de porter une réflexion collectivement, et de coconstruire un programme en transversalité (champ de handicap, protection de l’enfance…)

Sans titre.png

Un accompagnement méthodologique pour soutenir la mise en œuvre de projets au sein des établissements du territoire

Sans titre (3).png

Une newsletter avec les infos du territoire, actualités, agenda, initiatives locales, à lire/à voir, appels à projets :

Newsletter du PRDSL octobre 2021

 

Pour vous abonner à la newsletter, merci de remplir le formulaire en cliquant ici

Vous souhaitez être informé de l'actualité du PRDSL 47 ? Contactez-nous !

Odile Clincon, Coordinatrice du PRDSL 47 : oclincon@adesformations.fr

« Alors que la complexité des politiques sociales a pu conduire progressivement à un enfermement des travailleurs sociaux dans la gestion de dispositifs cloisonnés, il apparaît primordial de retrouver le coeur de métier du travail social : l’accompagnement des personnes. Retrouver ce coeur de métier, c’est d’abord être à l’écoute. Le travail social doit pouvoir se construire en mobilisant l’ensemble des intelligences, et en s’appuyant sur le ressenti et le vécu des personnes, sur leur « expertise d’usage ». Par l’ouverture à l’expression de la citoyenneté, des réponses aux besoins exprimés émergeront, pragmatiques, transparentes et partagées ». 

Extrait du Plan d’action du Travail Social et du

Développement Social, Octobre 2015.